Blog-sur-Loire

Chaque mois, envolez-vous en lisant la rubrique de Françoise Benassis

Juin 2021

Parole de Millière !
Agnès Legout-Catelain
Présidente de millière raboton

Balade ornithologique
Mode d’emploi

Carnets de voyage
Peinture à l’eau, peinture sur l’eau…

Tous les matins du monde…
Ne se lèvent qu’une seule fois ! 

Cliquez sur les titres en bleu pour aller directement à l’article.

Parole de Millière !

Agnès Legout-Catelain
Présidente de Millière Raboton

À gauche 94 ans ½,  à droite 2 ans 1/2
© Corinne Benassis

Il est 8h45, ce samedi matin, 29 mai 2021, une joyeuse affluence se presse sur le port de Chaumont… Grand plaisir de faire partie de la quarantaine de passagers, tous adhérents de l’Association millière raboton, homme de loire, conviés à une balade ornithologique.

Un guide naturaliste chevronné et passionné prend place dans chacun des 4 bateaux (4 éminents spécialistes de Loir-et-Cher Nature (cliquez sur le lien pour voir le site)) pour faire découvrir, admirer, connaître ou reconnaître, nos amis les oiseaux qui peuplent nos rives de Loire.

C’est une sortie familiale à bien des égards, allant de 2 ans ½, pour le plus jeune participant, à 94 ans ½ pour le plus vénérable. La météo est au top !

Sur l’embarcation où je me trouvais, le guide a forcé notre admiration – le même phénomène s’est produit dans chaque bateau – par son écoute extraordinaire du chant des oiseaux, les nommant à chaque son et fournissant une description on ne peut plus précise, celle de la grande aigrette à baskets jaunes m’a marquée…

À retenir qu’il y a infiniment plus d’oiseaux que nous ne voyons pas, que d’oiseaux que nous croisons…avec de bonnes jumelles professionnelles, il est possible de débusquer nos amis à plume qui connaissent sur le bout des… pattes l’art du camouflage…

Nous avons pu également assister à un beau remue-ménage de poissons mâles s’appliquant à féconder la progéniture à venir…

De temps à autre un envol ou un survol, un piqué pour une restauration rapide… que de beaux ballets dans une nature magnifiée par les pluies récentes et qui arborait des verts aux multiples nuances.

Quelques cours instructifs sur la population de castors qui squattent nos rives… histoire documentée tout au long d’une vie ligérienne passée à jouer les taille-crayon de grands arbres et à laisser des traces qui témoignent de leur activité débordante…

Une fabuleuse balade, passionnante, riche… on fait le plein de connaissances sur ces oiseaux que nous admirons, la plupart du temps, sans très bien les identifier… à cet agrément s’ajoute le grand plaisir du partage de ces instants de Loire hors du temps, au tempo du fleuve… 

D’autres sorties-adhérents seront proposées tout au long de l’année pour le plaisir de la découverte d’un milieu fascinant et des rencontres entre les passionnés de la Loire, que nous sommes…

Amitiés ligériennes.

Balade Ornithologique

Mode d’emploi

Départ du port, puis tour de l’île située entre rive de Chaumont et rive de Veuzain-sur-Loire ; couplage des bateaux 2 à 2 (sage précaution car, si les embarcations se suivent, le 1er bateau fait fuir les oiseaux) ; en dérive, donc sans moteur, couplés 2 à 2, les toues glissent en silence, incognito. Stéphane Doussard, guide-pilote coordinateur, évalue à haute voix ce qui diffère dans cette balade, des balades habituelles : « Quand je pilote, c’est la vue qui me guide, elle prime sur tous mes autres sens. Là, l’ornithologue repère non seulement les oiseaux mais aussi les insectes… il se balade à l’oreille.

Cette approche différente est passionnante, c’est un tout autre point de vue que d’identifier par ce qui résonne – et qu’on ne voit pas forcément – c’est un décryptage sensible, inédit pour la plupart d’entre nous. À un moment, le spécialiste Loir et Cher Nature, a recommandé : « Écoutez ce bruit ! » Et quel bruit ? Un « tsî » aigu et sonore, dans une tonalité descendante, à ne pas confondre avec  « tchi-tchi-tchi-tchitty », chant territorial bref et monotone ! 

Ce n’était rien d’autre qu’un récital du Bruant des roseaux ! Contrairement à l’adage commun : il faut toujours croire ses oreilles ! »

© Corinne Benassis

Carnets de voyage

Peinture à l’eau, peinture sur l’eau…

Dimanche 6 juin, un groupe d’aquarellistes de L’Atelier 78 (cliquez pour voir le site) – atelier créé et animé par Carole Fournet – a débarqué en gare de Onzain-Chaumont-sur-Loire, en provenance d’Amboise. Paul est allé quérir les passagers, au pied du pont, côté rive droite. L’artistique troupe souhaitait organiser une descente de Loire de 4 heures Chaumont-sur-Loire-Amboise. Pendant la balade (11h/15h), tous les talents se sont exprimés selon leurs styles et le choix du support : repérez la « customisation » d’un billet SNCF… Nous avons feuilleté, avec plaisir, ce carnet de voyage insolite et nous avons voulu le partager avec vous. Avec une pensée émue pour le grand William Turner, qui en 1826, a remonté la Loire jusqu’à Orléans, en réalisant un fabuleux carnet de voyage au goût de pré-impressionisme…  Bravo les artistes et merci pour vos œuvres.

© Atelier78 – Carole Fournet

Tous les matins du monde…

ne se lèvent qu’une seul fois !

C’est une balade à l’aube qui démarre sur les coups de 5h45, en juin 2021, Paul est à la barre et immortalise ces instants fugitifs des jeux de lumière avant et pendant le lever du soleil… L’émotion est à chaque fois unique et tellement prenante, qu’il nous semble assister à la naissance du monde… À bientôt sur l’eau sur les coups de 5h45, le soleil n’attend que vous pour jouer son grand opéra…

© Paul Vézillier