Blog-sur-Loire

Chaque mois, envolez-vous en lisant la rubrique de Françoise Benassis

Juillet 2022

Parole de millière !
Agnès Legout-Catelain
Présidente de millière raboton, homme de loire

Élections au CA de millière raboton, homme de loire
Dans la transparence et le génie du moment !

Éphémérides de juin
Des groupes en veux-tu, en voilà !

Elle est pas belle ma toue cabanée ?
Quand Johanna et Stéf œuvrent…

Au secours les sternes !
Sauvetage des oisillons en danger de noyade

Portrait de saison !
Guide-Pilote été 2022

Cliquez sur les titres en bleu pour aller directement à l’article.

Parole de millière !

Agnès Legout-Catelain
Présidente de millière raboton, homme de loire

L’assemblée générale ordinaire de notre association s’est réunie le samedi 25 juin dernier dans notre 2ème maison, à la ferme du Plessis, à Rilly-sur-Loire, chez Christophe et Gwenaële Serin, nos fidèles compagnons de route.

La météo n’était pas de notre côté mais « assemblée générale pluvieuse assemblée générale heureuse » le dicton s’est avéré exact.

Nous avons balayé l’activité d’une année 2021-2022 exceptionnelle à bien des égards au sortir d’une crise sanitaire, elle-aussi, sans précédent :
•  Nombre inégalé de passagers, plus de 7000.
•  Fête de nos 20 ans qui restera dans les annales.
Moments entre bateliers lors du Grand Retournement et le Festival d’Orléans.
Bref nous avons bien chargé la « barque ».

En termes de résultat financier, cette année marque aussi l’opportunité de reprovisionner afin d’aborder sereinement les investissements nécessaires à venir.

Cette matinée s’est donc achevée autour d’un déjeuner convivial concocté par Ariane (Food Truck-Au fil d’Ariane) délicieuse manière d’embrayer sur la saison déjà bien dense.

Bienvenue sur l’eau pour goûter au temps de Loire, Stéphane, Paul, Bastien, Johanna, Jérémie, Jean-Claude et Gérald vous accompagneront avec tout leur talent et leur enthousiasme.

A l’accueil Anita vous recevra avec plaisir – et humour -et moi-même, je prendrai la relève de temps à autre, avec plaisir – et humour – c’est la marque de millière raboton, homme de loire !

À bientôt sur l’eau !

Amitiés ligériennes.

© Philippe Piton

Élections au CA de millière raboton, homme de loire

Dans la transparence et le génie du moment !

Alain Legout à la pêche aux voix…

© Françoise Benassis

Éphémérides de juin

Des groupes en veux-tu, en voilà !

De nombreuses sorties scolaires de fin d’année, se sont orientées vers les balades en bateaux. Tournages de films et sorties entre professionnels, ont ponctué le mois de juin.

© Stéphane Doussard

1er JUIN : 3 toues mobilisées pour recevoir les CM1 et CM2, de l’établissement Notre-Dame de Nantes.
3 JUIN : 4 toues mobilisées pour accueillir les 4/6 ans d’une école de Chouzy-sur-Cisse.
9 JUIN : 3 toues mobilisées pour les 6ème/5ème du Collège Rabelais (quartier Bégon de Blois)

10 JUIN : 3 toues mobilisées pour la Chambre des Notaires de l’Essonne.
14 JUIN : sortie à l’aube pour le tournage d’un film de présentation du Centre-Val de Loire, assuré par la société de production Parachute Prod, et destiné à la diffusion sur les écrans des sièges des vols d’Air France.
15 JUIN : 2 toues mobilisées pour une sortie Art-Patrimoine en Cisse, association de Chouzy-sur-Cisse, avec apéritif-dînatoire et écoute de textes de Maurice Génevoix, lus par Alix de Saint-André et Claudette Louchard-Vassort sur le port. Balade accompagnée par la poétesse Nicole Lierre.
16 JUIN : 3 toues mobilisées pour les 32 élèves du Lycée de Kerneuzec
17 JUIN : tournage d’un film sur une balade en toue – descente à la bourde tout au long du tournage – film destiné aux personnes dont la mobilité est impossible (maisons de retraite, soins de suite…), Stéphane Doussard pilotait et Gérald Chipault, commentait…
Puis, le soir de ce même jour, sortie crépusculaire à 2 bateaux pour l’Association Loir-et-Cher Nature.
21 JUIN : 3 toues mobilisées pour la Direction départementale des Territoires (DDT), afin de marquer le départ en vacances. Les passagers ont fait part de leur enchantement à leur arrivée au port.

23 JUIN : 4 toues mobilisées pour une Balade Découverte destinée à l’Association APACITA dont l’objet est d’être au service de l’emploi et de la formation dans les domaines de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’environnement. Irène Trouslard, conseillère emploi-formation, nous a adressé un mail particulièrement chaleureux :
« Bonjour Stéphane,
Voilà une semaine que nous sommes venus profiter d’une magnifique balade en Loire !
Un GRAND merci à l’ensemble de l’équipe pour l’accueil, la bonne humeur et le partage de votre passion. Les retours sont unanimement enthousiastes ! »

Ce même jour, 4 toues mobilisées pour une sortie réservée aux élèves d’une école primaire du 18ème arrondissement de Paris. Le trajet s’étant effectué en train, les toues millière raboton, homme de loire, ont embarqué les petits passagers et leurs professeurs sur la rive droite.

24 JUIN : à l’initiative de l’AD PEP 41 – association laïque d’éducation populaire – millière raboton, homme de loire, a accueilli les élèves d’une école primaire de l’Allier, du Centre d’hébergement de scolaires de Chailles et d’une école parisienne.

Elle est pas belle ma toue cabanée ?
Quand Johanna et Stéf œuvrent…
Quand je vous disais que les guides-pilotes millière raboton, homme de loire, étaient des artistes. Encore une jolie démonstration. Johanna s’est lancée avec talent dans l’aquarelle, flore et faune de Loire envahissent d’autres territoires… Quant à Stéphane, vous connaissez sa passion pour les araignées, alors notre Spider-Man ligérien, a tissé sa toile tout en corde pour l’épanouissement d’une plante grimpante… C’est notre toue cabanée qui est bien contente !

© Françoise Benassis

Au secours les sternes !

Sauvetage des oisillons en danger de noyade

Jeudi 30 juin 2022, la Loire a monté d’1 mètre. Les oisillons sternes, à peine éclos sur le banc de sable en face du port de Chaumont-sur-Loire, sont en grand danger de mort. Après 2 ans de suite de nidification décimée, une 1ère tentative de déplacement des oisillons vers un banc plus sûr, est organisée par les membres de Loir-et-Cher Nature, l’Office français de la Biodiversité (OFB) et les guides-pilotes millière raboton, homme de loire, avec l’autorisation de la Direction départementale des Territoires (DDT).

Jérôme Dutac, photographe pour la Nouvelle République 41, fixe les images de ce sauvetage inédit. Les sternes déposent leurs œufs sur des ilots de sable dépourvus de végétation. Elles affectionnent particulièrement, cette longue bande de sable qui s’étend entre l’île boisée et la rive au pied du château de Chaumont-sur-Loire.

La stratégie mise en place consiste à tendre un filet pour récupérer les oiseaux le plus délicatement possible. Puis, les oiseaux sont mis de côté dans les boîtes étanches qui servent à stocker différentes choses à bord de nos toues. Ensuite, le cap est mis vers un autre banc de sable mieux protégé de la montée des eaux. L’initiative a été concluante, en effet, la nuit suivante, une partie du banc de sable situé entre l’île et la rive, a été partiellement submergé.

Pendant l’enlèvement des oisillons, les sternes adultes tournaient impuissantes au-dessus du banc de sable… Il semblerait que plusieurs de ces adultes soient allés rejoindre leur progéniture sur l’île où leurs oisillons reprenaient peu à peu, le goût à la vie. Parmi ces oisillons sauvés de la noyade, figurent en grande majorité des sternes naines.

© Jérôme Dutac

Diaporama Jérôme Dutac pour la Nouvelle République 41

Article paru dans La Nouvelle République 41

Portrait de saison !

Guide-Pilote été 2022

À partir de juillet 2022, Blog sur Loire, vous propose les portraits de nos guides-pilotes saisonniers – Bastien, Johanna, Jérémie, Maxime – tous sont des passionnés de Loire qui ont à cœur de partager leurs connaissances, leurs expériences, avec les passagers qui montent à leur bord. Chacun a ses sujets de prédilection, ce qui permet d’ouvrir en grand les échanges et de n’imposer aucun discours formaté à l’avance. C’est la Loire – le fleuve, sa faune et sa flore – qui appelle le ou les commentaires de l’instant.

Bastien Dupuy ouvre la saison des portraits !

Peut-être avez-vous croisé sur le port de Chaumont-sur-Loire, une grande silhouette longiligne, surplombée d’un bonnet qui retient une poignée de dreadlocks ? À n’y pas s’y méprendre, il s’agit bien de Bastien. L’allure, le maintien, la démarche, le port de tête, s’affichent souples et harmonieux. Voilà un être humain doté d’une belle maîtrise de soi…

© collection particulière

1ère collaboration millière raboton, homme de loire
Saison 2022, après une chaleureuse rencontre avec Stéphane Doussard, lors de la remontée du Grand Retournement, Bastien intègre l’équipage millière raboton, homme de loire. Quoi de plus naturel pour ce natif des rives ligériennes, précisément à Meung sur Loire, en 1994 !

Vie ligérienne
De Meung-sur-Loire, il n’y avait qu’un pas pour suivre une scolarité au Lycée de Beaugency où Bastien obtiendra un Bac Pro à l’issue d’un cursus de 3 années.

Filière Bois
Le domaine technique qui le passionne à cette époque, c’est la construction en bois – charpente, maison à ossature bois… – pour une excellente motivation : la construction en bois est écologique en instaurant une isolation responsable dans une maison étanche à l’air.

Tradition Bois
Cette tradition remonte au Moyen-Àge. Bastien cite en exemple la ville de Strasbourg et son quartier de La Petite France aux magnifiques maisons à colombages. Ces maisons sont exemplaires des constructions à ossature bois qui constitue l’élément porteur de l’ensemble, le torchis venant seulement combler les interstices. L’aspect très pratique du parti-pris bois, était qu’il était possible de démonter entièrement une maison puis de la remonter ailleurs. Nos ancêtres avaient imaginé et créé le déménagement intégral !

Cirque et jonglerie
Bastien a, incontestablement, la tête sur les épaules, et s’il a choisi de se spécialiser professionnellement dans la filière bois, c’est pour, dit-il, « Mettre un bagage de côté… ». En effet, il a de chevillé au corps, une passion dévorante pour le cirque et en particulier, pour la pratique du jonglage. Bastien définit ainsi son cap personnel : continuer de jongler en marge d’autres activités, participer à des conventions de jongleries sur un temps long pour garder le contact dans ce domaine très pointu, s’enrichir d’apprentissages nouveaux et développer encore et toujours, ses compétences et ses savoirs.

Guinguette de Baule
Cette très charmante guinguette se situe sur la rive de Loire, de la commune de Baule, proche de Meung-sur-Loire. Bastien y assuré sur une saison (5 mois) des missions polyvalentes comme le montage de la guinguette à réaliser chaque année, en créant une décoration originale ; la responsabilité des actions de communication, l’organisation de spectacles, concerts, ateliers (danse, jonglerie…). C’est à la Guinguette de Baule que Bastien s’est épris d’une autre passion : la restauration.

Disneyland Paris
Raccord avec ses ambitions, Bastien rejoint pendant 6 mois, un cadre de référence – Disneyland Paris – là, il obtient une qualification professionnelle officielle avec le diplôme d’employé de restauration (cuisine, service en salle, gestion des stocks, économat (toute la logistique du restaurant), chaîne du froid…)

De Courte Paille aux Petits Instants
Fidèle à lui-même, Bastien enchaîne les missions pour perfectionner sa pratique et varier ses compétences. Ce seront 9 mois à Courte-Paille où il rôde ses aptitudes de cuisinier, grillardin ; et en salle, la gestion des plats/desserts. Aux Petits Instants, café culturel ouvert à Meung-sur-Loire, pendant 18 mois, côté cuisine, Bastien change de carte avec au menu – quiches, moussaka, tomates farcies… – côté salle, la proposition est riche avec des expos de peinture, du théâtre, un coin bibliothèque… Dans cette belle ambiance, Les Petits Instants, réconcilie toutes les générations qui se retrouvent dans ce petit lieu très convivial, ce qui ravit Bastien.

Rencontre avec millière raboton, homme de loire
Bastien a croisé la route de Stéphane Doussard, notre guide-pilote coordinateur, et de Jérémie Serin, notre guide-pilote saisonnier, lors de l’expédition du Grand Retounement, en septembre 2021
(en savoir plus : https://www.milliere-raboton.net/blog-sur-loire/octobre-2021/ ). L’étape du Grand Retournement, Chaumont-sur-Loire-Beaugency, s’est déroulée sous des trombes d’eau, Stéf et Jérémie bien trempés, s’apprêtaient à monter la tente quand Bastien les a invités à passer la soirée et la nuit au sec, chez lui.

L’Association Les Carnutes
Dans la famille Dupuy, Bastien a baigné très tôt dans l’univers marin puis ligérien. Son père l’a emmené sur l’eau quand il avait une dizaine d’années, le prétexte alors était de lui donner goût à la mer. Puis, l’installation de la famille en bord de Loire a favorisé la découverte de la navigation sur le fleuve, pour autant, le père de Bastien demeure marin du grand large en faisant cohabiter ses deux passions navigatrices. Son engouement pour la Loire l’a poussé à adhérer à l’Association Les Carnutes, avant d’en devenir président. L’objet de l’Association Les Carnutes se résume ainsi : construction, entretien et navigation de bateaux traditionnels ligériens et autres, ainsi que participation et organisation de projets pédagogiques et manifestations à caractère nautique. La référence aux Carnutes est un clin d’œil à ce peuple de la Gaule celtique qui vivait depuis des temps très anciens
sur le plateau de la Beauce et qui est à l’origine du nom de Chartres.

Mono-Basket et caravane Thé’atral
Les vocations de Bastien sont éclectiques, tout a commencé par la création d’une équipe de basket trial/vélo monocycle qui s’est illustrée jusqu’aux Championnats de France… Dans la foulée, un projet itinérant original a vu le jour en 2013, Thé’atral, qui proposait du thé et du café, en mêlant les numéros de cirque avec, par exemple, un verre en équilibre, une théière dans le saxo… La troupe a participé à l’événement Rêve de l’Aborigène qui a eu lieu à Airvault (près de Loches).

© collection particulière

© collection particulière

Une escale des Carnutes à Chaumont-sur-Loire
Sur la route de la Fête du Thoureil, la toue des Carnutes et son équipage, ont fait escale à Chaumont-sur-Loire. Sur les photos qui illustrent cette escale, on remarque un garouët : quésaco ? Un garouët est un drapeau à cadre de bois qui supporte des armoiries comme celles symboliques à repérer sur la photo ci-contre. Ce drapeau joue un double rôle : support de l’identité du bateau et indicateur du sens du vent. De fait, le garouët sert à orienter la voile, la vergue doit se situer perpendiculaire au garouët, c’est pratique pour la navigation. Au-delà de sa beauté, un garouët se révèle un outil efficace pour tenir le cap !

© Stéphane Doussard

Fête du Thoureil
Cette Fête de bateaux traditionnels de Loire a lieu, chaque année, au printemps. Rassemblement de gréments ligériens et festivités, animent cet ancien petit village de mariniers de Maine-et-Loire. C’est l’Association Jeanne-Camille qui est aux commandes, depuis des années, pour l’organisation de cette fête chère aux mariniers de Loire.

À bientôt sur l’eau avec Bastien Dupuy à la barre !