Blog-sur-Loire

Chaque mois, envolez-vous en lisant la rubrique de Françoise Benassis

Mai 2022

Parole de millière !
Agnès Legout-Catelain

30 avril 2022, comme tous les matins du monde
L’aube se lève sur l’église de Chaumont-sur-Loire

À l’attaque les pirates !
Ça commence bien !

La 1ère balade
L’émotion sur l’eau au rendez-vous

Quelques incontournables
Sans qui…

C’est parti pour La Fête !
Sous l’œil du Château…

Les heureuses rencontres sur l’eau
Au ciel, Sterne pierregarin,
au milieu des renoncules Sieur Héron

La Maille Tourangelle
Les valeureux experts pêcheurs

Loire et crêpes
Danielle a fait merveille !

Reno et son orgue de Barbarie
Fascination des petits et des grands !

Jako, 2 sets de poésie, finesse, espiéglerie…
Droit au cœur !

Lendemain de fête glorieux !
La Une de La Nouvelle République

Cliquez sur les titres en bleu pour aller directement à l’article.

Parole de millière !

Agnès Legout-Catelain
Présidente de millière raboton

Comme le titrait si bien la Nouvelle Réplique en Une le 3 mai : les bateliers de de Loire naviguent vers l’été ! Ce samedi 30 avril, journée de PORT OUVERT à Chaumont-sur-Loire, voulait fêter le démarrage de notre saison et ce fut un vrai moment de partage.

Cette journée vous sera détaillée tout le long de ce blog alors, pour ma part, je voudrais mettre en lumière ceux qui restent si souvent dans l’ombre, et sans qui nous ne pourrions réussir tous ces moments de bonheur avec vous.

Commençons par notre cher Stéphane guide-pilote et coordinateur de l’activité qui avec Brice, un de nos adhérents venu à la rescousse, ont tondu le port pour le rendre pimpant.

Dès le jeudi 27 avril, il a fallu rassembler tout le matériel nécessaire, nous appartenant ou en prêt : tels que notre grand barnum pour la buvette et la scène, le bar, les frigos, la sono, le petit barnum, le canapé pour les artistes etc…

Le vendredi 28 avril, notre précieux ingénieur du son – notre Fabius préféré – s’est mis à l’œuvre pour rendre la prestation de Jako la plus harmonieusement audible possible.

Tout ce vendredi-là, nos vaillants bénévoles que sont : Gérald, nos 2 Jean-Claude qui se départageront entre eux, Claude, Alain, Charly, Jeannot, et les guides-pilotes présents ont monté barnums, bar, et installations prévues.

Précisons que Paul et Stéphane ont dormi sur place avec Dago pour veiller au grain.

Samedi 30 avril, 8h30, une équipe en force avec – Chantal, Sylvie, Malik, Esteban, Ginette, Catherine, notre 2ème Sylvie et j’en oublie… – a confectionné avec amour les sandwichs à proposer pour le déjeuner.

Au bar se sont relayés, ChecKna, Nathalie, Alain, Malik, Sylvie, Edwige, tout le long de la journée avec le sourire aux lèvres et bonne humeur au cœur.

Au stand millière raboton, homme de loire, se tenaient, Gérard, Françoise et d’autres par intermittence. A la billetterie sise dans la toue cabanée, Anita, une 2ème Nathalie et Agnès officiaient également sourire aux lèvres et bonne humeur au cœur. Notre Gégé proposait des tours de Rosalie en continu pour le plus grand bonheur des enfants !

Sur d’autres tâches d’information, accompagnement des passagers à l’embarquement et autres, nous avons pu compter sur une de nos Nathalie, la 3ème, un de nos Alain, Pierre et bien sûr Jeannot dépanneur émérite en tous genres.

Je n’oublie pas notre ami Bob (Robert) qui a pris vidéo et photos en se déplaçant souplement entre les groupes qui bavardaient ensemble ou attendaient d’embarquer.

Pour le pilotage, vous avez croisé à la barre : Stéphane, Paul, Bastien, Jérémie, Johanna, Claude, Jean-Claude, nos vaillants guides-pilotes.

Un très grand merci à tous et à bientôt sur l’eau !

30 avril 2022, comme tous les matins du monde

L’aube se lève sur l’église de Chaumont-sur-Loire

© Stéphane Doussard

Chaumont-sur-Loire qui sommeille encore, reçoit les premiers rayons du soleil. Stéf sort du barnum sous lequel il a dormi en compagnie de Paul et de son chien Dago, pour veiller sur les installations de la fête, montées la veille. Toujours aussi passionné par ce moment où la vie reprend peu à peu ses droits, il prend la 1ère photo de la journée PORT OUVERT ! avant de se tourner vers les installations qui émergent dans la lumière…

© Stéphane Doussard

© Stéphane Doussard

Au port de Chaumont-sur-Loire les toues pimpantes et fin prêtes, ont déjà rendez-vous avec la montgolfière qui file à l’horizon…

À l’attaque les pirates !

Ça commence bien !

© Johanna

Le jour venu, amarrées au port, les toues de millière raboton, homme de loire, dévoilent leurs pavillons. Les pirates ne sont pas en reste sur les bords du fleuve… Cela impressionnera une passagère qui posera ingénument la question : « Il y a des pirates sur la Loire ? » Jérémie ne se démontera pas et évoquera les temps glorieux de la batellerie, comme au XVIIIème siècle,
où les rapines de toutes sortes avaient cours… Il détaillera quelques anecdotes… Ce qui est formidable avec nos guides-pilotes, c’est leur érudition – sans chiqué – dans les domaines qui les passionnent, et leur goût du partage de ce patrimoine ligérien si cher à nos cœurs.

La 1ère balade

L’émotion sur l’eau au rendez-vous

© Johanna

Jérémie prépare la 1ère balade… Il faut dire que bien avant 10h, heure fixée pour le début des réjouissances, des amateurs de balade, des amis et des sympathisants ont commencé à arriver sur le péliot, avec une affluence record en début d’après-midi. Environ 500 personnes ont passé un bon moment autour du stand animé de La Maille Tourangelle, réunies en rond autour de Reno et son orgue de Barbarie, à l’écoute des 2 récitals de Jako, se désaltérant à la buvette après avoir sacrifié aux crêpes bretonnes de Danielle. La file d’attente pour embarquer a compté jusqu’à 70 personnes. En fin de journée, le comptage des billets affirmait que plus de 300 personnes étaient montées à bord ! Il faut dire que les 5 toues se relayaient dans un ballet régulier jusqu’au point d’embarquement.

Quelques incontournables

Sans qui…

Pour le plaisir, parcourons les temps forts de cette belle journée conviviale et bon enfant.
À l’accueil de la toue cabanée, siégeait Anita, la trésorière de l’association millière raboton, homme de loire, épaulée tour à tour par des bénévoles. C’est elle qui distribuait les billets pour les balades. Elle n’a pas chômé et ses aides spontanées, non plus !

© Françoise Benassis

On se presse devant la toue cabanée. Vous les reconnaîtrez sans peine : Claude et Jean-Claude en grande tenue de marinier ; Agnès et Alain, en tenue d’Agnès et Alain…

© Françoise Benassis

Un trio très actif : Claude, Bastien et Stéf…

© Johanna

C’est parti pour La Fête !

Sous l’œil du Château…

© Françoise Benassis

Les heureuses rencontres sur l’eau

Au ciel, Sterne pierregarin, au milieu des renoncules Sieur Héron

La Sterne pierregarin, porte également les noms usuels de « sterne commune » ou « hirondelle de mer ». La dénomination pierregarin (de « se garer » en vieil argot), fait référence aux sols pierreux où cette sterne aime s’installer et nidifier. Le héron cendré, espèce protégée, fréquente en nombre notre rive. Une héronnière assez peuplée a « privatisé » quelques sommets d’arbres, non loin de l’île de La Folie…

© Tati

© Johanna

La Maille Tourangelle

Les valeureux experts pêcheurs

© Françoise Benassis

Les visiteurs se pressaient nombreux autour du stand de La Maille Tourangelle, engins, dispositifs, nasses aux formes adaptées pour piéger leurs futures proies… et surtout fabrication de nasses sur place. Certains s’y sont essayé avec plus ou moins de talent : comment rivaliser avec des experts pêcheurs ? Leur dextérité est insurpassable..

Loire et crêpes

Danielle a fait merveille !

Les gourmands avaient rendez-vous au stand de Danielle. Ils ont tant et tant fait honneur aux crêpes, qu’ils ont épuisé la quantité de pâte préparée… On ne résiste pas aux crêpes bretonnes et à l’énergie de Danielle !

© Danielle Cars

Reno et son orgue de Barbarie

Fascination des petits et des grands !

Chaleureux et très communicatif, Reno a commencé son récital en racontant l’histoire de l’orgue de Barbarie, tout en dévoilant l’art d’en jouer. Cette séquence introductive était bienvenue pour les petits et les grands. Reno a invité son public à choisir des chansons, bientôt reprises en chœur avec enthousiasme ! Cette ambiance populaire de la fête où chacun y va de son couplet, applaudit avec conviction et participe à la joie collective, crée des moments uniques dont on se souvient… Reno et son orgue de Barbarie distillent du bonheur !

© Françoise Benassis

Jako, 2 sets de poésie, finesse, espiéglerie…

Droit au cœur !

C’est d’abord une silhouette flexible, une présence légère et pourtant effective, un joli sourire à la fois ouvert et timide… Tout change quand Jako chante : elle se coule dans l’instant et touche au cœur d’un seul trait… Tant de maîtrise dans cette fragilité… Les spectateurs sous le charme, ont « dégusté » ces moments suspendus… Bravo !

© Françoise Benassis

Lendemain de fête glorieux !

La Une de La Nouvelle République